Les Japonais et la mort

Koben wa !

Suite à la disparation d’un ami proche, qui nous a quitté trop tôt. Il est intéressant de voir comment les Japonais appréhendent la mort. En faisant quelques recherches sur le net, je suis tombé sur cet excellent article: Les Japonais et la mort écris par Kagami.

A noter qu’au pays des samouraïs, devant cette douleur immense, au delà de l’effroi, les japonais s’emparent d’une détermination propre à leur philosophie de vie. Dans la lignée des ancêtres guerriers, le peuple reste digne face à la mort sans laisser place à la peur. C’est ce qu’on appelle le Kakugo : faire face à l’inévitable, l’insoutenable.

Dans nos sociétés occidentales, il nous semblerait indécent de ne pas manifester à la mort d’un proche des pleurs, des cris. Tous ces sentiments, signes de tristesse de la perte de l’être aimé. Dans la culture japonaise, la discipline s’impose face à la mort, même la plus catastrophique.

Pour conclure,  Montesquieu disait : « il faut pleurer les Hommes à leur naissance et non pas à leur mort ». Cependant, que peut on penser de cette culture, qui contrôle ses émotions ? N’est-il pas nécessaire de pleurer ensemble la mort d’un proche pour faire son deuil et ainsi redonner sa juste place à la mort au sein de la vie?

Sayonara, !

Cet article, publié dans Culture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s