Le paradoxe du « thé vert »

Konnichiwa !

Il faut dire que je suis un grand adorateur du thé vert et que mes visites dans différents restaurants et sushi m’a permis de déterminer ce que j’appelle « le paradoxe du thé vert ».

Le domaine ou je reste intraitable c’est qu’il me faut thé vert quand je mange japonais et encore à la limite c’est de l’eau. J’ai les poils qui s’hérissent que je vois quelqu’un boire du coca-cola avec des sushis !

La première chose que je commande dans un endroit servant un plat japonais c’est du thé vert. J’ai trouvé que selon la façon est servie le thé vert peut en dire beaucoup sur la qualité de l’endroit.

Si on vous sert du thé vert en poudre (style matcha) c’est que l’endroit est de bonne qualité et vous aurez très peu de chance d’être décu.

Mais si dans le cas contraire, on vous sert du thé vert en sachet qui fait plus thé Lipton…Fuyez ! On a osé me servir ça au sushi restaurant : Manga Sushi 2 !

Kampaï !

Cet article, publié dans Gastronomie, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s