2013 en révision

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2013 de ce blog.

En voici un extrait :

Un métro New-Yorkais contient 1.200 personnes. Ce blog a été visité 6  900 fois en 2013. S’il était un métro New-Yorkais, il faudrait faire 6 voyages pour les déplacer tous.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

| Laisser un commentaire

Konnichiwa !

Comme ça un bout de temps que je n’ai pas écris sur mon blog, je profite de cette manifestation pour poster un article. Alors le 6 octobre prochain, le le Japan Club of Geneva (JCG) organise la plus grande manifestation à promouvoir la transmission et l’échange de la culture japonaise dans la région genevoise aura lieu à la Salle des Fêtes de Carouge.

1005334_512472585489218_604243441_n
Pour sa 4e édition cette année, la Fête japonaise est en train de se préparer à un riche programme sur scène, de nombreuses animations et stands culinaires qui représenteront le « matsuri », la fête traditionnelle nippone, autour du thème « Découvrons le Japon! ».

Il est sans nul doute que je serai présent à la manifestations !

Sayônara !

Publié dans Culture | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Le goût du saké [Article LeMonde]

Konnichiwa !

J’ai trouvé un article très bien fait sur le saké et comment il devient une nouvelle tendance en France.

header

 

Vous y trouverez aussi un historique et les us et coutume qui tournent autour du saké.

Sayonara,

Nic.

Publié dans Culture | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Documentaire : Tu sera sumo

Koben wa !

Ce soir, je partage avec vous un sympathique nouveau documentaire qui va sortir prochainement au cinéma: Tu sera sumo de Jill Coulon.

Synopsis:

“Takuya rêvait d’être judoka. À 18 ans pourtant, il intègre une écurie de sumo à Tokyo, poussé par son père : « il n’y a plus de place pour toi à la maison. Ne pense même pas à échouer ! » Loin de ses amis et de sa vie d’adolescent branché, il est initié à son futur métier et à sa nouvelle vie, rigoureuse et traditionnelle…”

Le film sortira  en salle la semaine prochaine (le 13 mars) mais seulement à Paris. Si vous êtes comme moi en et vivez en dehors de France, faites du bruit pour le faire venir dans votre pays. Ce documentaire vaut la peine d’être vu !

MAE SUMO day 3 18 janv 1-3-02

Je vous invite à soutenir le film en suivant ces liens:

Sayônara !

Publié dans Ciné & TV | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Cycle de films japonais à l’EPFL

Konnichiwa !

Je profite de ce billet pour vous souhaitez une bonne année 2013 et je suis désolé de n’avoir rien posté sur le blog depuis Octobre 2012.

Je vais me rattraper avec cette news qui pourra intéresser certains.

Le Cercle Suisse Japon présentera, en collaboration avec le Consulat du Japon à Genève et la Japan Foundation, un cycle de films japonais. Les projections se dérouleront sur le site de l’EPFL à 19h30, dans la salle CO1 aux dates suivantes :

  • Mardi 5 mars : L’oiseau bleu, 2008, Kenji NAKANISHI
  • Jeudi 7 mars : Three for the road, 2007, Hideyuki HIRAYAMA
  • Mardi 19 mars : Après les fleurs, 2009, Kenji NAKANISHI
  • Mardi 26 mars: Swing girls, 2004, Shinobu YAGUCHI

annonce_csj_cine

Sayônara !

Publié dans Ciné & TV | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Sui jutsu ou la nage de combat

Konnichiwa,

Alors par hasard, je suis tombé sur un art martial bien particulier : le  Kobori ryu To – suijutsu.

Origines du Sui jutsu

L’art ancien de la natation (Koshiki Suiei jutsu) a été étudiée dans de nombreux ryu. Sa pratique comme un art martial (c’est à dire, comme l’art de la survie de combat et de l’eau) a été élaboré entre le XIIe et XVIe siècles, et tout particulièrement pendant la période Sengoku Jidai ou «Période des Royaumes Combattants» (1467-1615 ), mettant en évidence la figure de précurseur du clan Murakami. Ce clan, dont les ancêtres ont été des pirates, avait une grande expérience dans les batailles navales, et aurait pu constituer les piliers de cet art et plus tard, conduisant à la spécialisation des différents systèmes de natation, de formation dans le milieu aquatique.

Durant la période Edo (1600-1867 ) pratiquement chaque clan à son propre école de Suieijutsu.

Comme pour n’importe quel art martial, on retrouve plusieurs écoles:

  • Mukai-Ryu & Iwakura-ryu : combat en nageant
  • Shinden-ryu: nage de longue distance
  • Kankai-ryu: la nage en haute mer
  • Suifu-ryu : la nage dans les cours d’eau rapides
  • Kobori ryu: la méthode de passage des cours d’eau rapides.

Ceci démontre qu’un bon samurai pouvait se battre avec des sabres, des flèches incendiares (appelé Tachi oyogi shageki), et de fusils, tout en étant dans l’eau ou en traversant une rivière.

Outre l’aspect guerrier de la chose, à mon avis cet martial peut trouver son utilité quand on nage habillé.

Par contre, j’ai plus l’impression que c’est de la natation synchronisé mais avec une armure de samouraï en plus😀

Sayônara,

Publié dans Culture | Tagué , | Laisser un commentaire

« Hara-Kiri: Mort d’un samouraï » de Takashi Miike // Critique

Konnichiwa !

Alors par le plus grand des hasards, je suis tombé sur le dernier film de Takashi Miike « Hara-Kiri: Mort d’un samouraï ». J’avais écris un petit  article sur le sujet.

Alors histoire de vous rafraîchir la mémoire, je vous redonne le synopsis:

Voulant mourir dignement, Hanshiro, un samouraï sans ressources, demande à accomplir un suicide rituel dans la résidence du clan Li, dirigé par le chef Kageyu. Essayant de décourager Hanshiro, Kageyu lui conte l’histoire tragique d’un jeune ronin, Motome, venu récemment avec la même requête. Hanshiro est traumatisé par les détails horrifiants du sort qui fut réservé à Motome mais il persévère dans sa décision de mourir dans l’honneur. Au moment de se faire hara-kiri, il présente une ultime requête : il désire être assisté dans son acte par trois lieutenants de Kageyu, qui sont absents tous les trois, par une étrange coïncidence.

Critique: Alors, le film reste bien ancré dans la tradition des films de samouraïs mais il apporte une dimension différente. Le film peut paraître lent au début, mais le rythme s’accélère quand les katanas sortent de leur fourreaux.

Pour conclure « Hara-Kiri: Mort d’un samouraï »  reste atypique car il  aborde l’esprit  samouraïs durant la « Pax Tokugawa » fait de lassitude et d’honneur perdu. C’est un film qui doit faire partie de collection surtou parce qu’il montre un visage bien différent de l’esprit samouraïs. Aussi, je me plais à dire qu’on reconnaît les traits de Miyamoto Musashi dans le personnage principale.

Sayônara,

Publié dans Ciné & TV | Tagué | Laisser un commentaire

Coin lecture : La pierre et le sabre – Eiji Yoshikawa

Konnichiwa !

Comme ça va faire un bout de temps que je n’ai pas posté d’article sur le blog, je vais en profiter de l’occaz pour faire une review sur ma dernière lecture : La pierre et le sable d’Eiji Yoshikawa.

Le livre  raconte une version très romancé de la vie  Myiamoto Musashi. Si vous ne connaissez pas Myiamoto Musashi, je vous invite à vister les articles que j’ai écrit à son sujet ici et ici.

Avant d’aller plus loin, il est important de préciser qu’il existe un tome 1 ; La pierre et le sable et un tome 2 : La parfaite lumière. Aussi de dire que le roman est paru initialement sous forme de feuilleton entre 1935 et 1939 dans l’Asahi Shimbun, l’un des quotidiens au plus haut tirage du Japon.

Synopsis (Amazon) : Dans le Japon du XVIIe siècle, le jeune Takezó devient le samouraï Miyamoto Musashi et n’a plus qu’un seul but : tendre à la perfection. Dépasser ses sentiments et persévérer pour s’améliorer, se perfectionner et parvenir à comprendre le sens profond de la vie en développant son art, l’art du combat. Duel après duel, il crée son propre style. Son parcours initiatique, mariant aventures, amour et quête de soi, nous entraîne dans une grande fresque épique

Ma review : Alors même si j’ai bien pris mon temps pour lire, c’est un  bouquin très facile à lire mais des fois on tombe sur des chapitres lourds à digérer. Sinon, au fil de la lecture, on en apprend beaucoup sur l’histoire du Japon durant la période Edo (1600 à 1868) et  sur la vie quotidienne des japonais à cette époque. Les personnages sont charismatiques et le scénario sans longueur font vite oublier les quelques 856 pages…mais c’est du pur bonheur.

Après avoir fini le bouquin, je n’avais plus qu’une envie c’est de sauter dans le prochain vol pour le japon🙂

Sayônara

Publié dans bouquins | Tagué , , | Laisser un commentaire

J’irai faire une petite visite à Tokyonama !

Koben wa !

Hier, je suis faire un tour dans un nouveau magasin Tokyonama. J’ai découvert ce magasin par hasard via un article dans Femina.

Alors qu’est-ce qu’on trouve dans ce petit magasin ? Alors des tas d’objets du quotidien comme de la vaiselle bien japonais (boites à bento, baguettes, couteaux de cuisines) , des verres à thé. Mais ce n’est pas tout, on peut aussi trouver des objets bien geek à souhait, comme des figurines Super Mario Bros, des tampons Totoro, Dragon Ball Z, des jouets qui nous font retourner en enfance😀

On y trouve une bonne selection de produits

On peut aussi trouver une petite bibliothèque avec une selection d’auteurs japonais très peu connus du public. Le magasin dispose d’une selection de thé vert et une petite épicerie bien japonaise. A mon avis, je ferai surement un stop quand mon stock de thé vert sera épuisé😀

Un petit magasin qui à tout d'un grand.

Mon sentiment sur l’endroit est clairement positif et j’aime beaucoup l’aspect intimiste de l’endroit😀 A préciser que le magasin est sur Facebook et aussi sur Twitter  ! J’apprécie la qualité des articles qu’on y trouve.

Mes premiers achats à Tokyonama.Un set pour boire mon thé vert

On trouver Tokyonama ?

75 rue de Carouge
1205 Genève
Suisse
Plan d’accès

Sayônara,

 

Publié dans Culture, Japan Fashion, Japon | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Dernière livraison en import du Japon

Konnichiwa !

Alors je me suis fais un petit plaisir et j’ai fait une petite commande en Import du Japon que j’ai faite chez J-list.

Je profite de l’occasion pour montrer le futur prix pour le prochain concours. Un coussin Totoro😀.

Il est clair, j’en profité pour commander du Kit Kat au thé vert😀

Et en cadeau, j’ai reçu une paire de lunette en carton bien Kawaï !!

Alors, je tiens préciser que le site J-list est extrêment fiable et dispose d’une large gamme de produits japonais. Les prix sont corrects et le suivi des commandes excellents.

Sayônara,

Publié dans Japan Fashion | Tagué , , , , | Laisser un commentaire